Assurance en faillite (2)

L'Assurance Vie en Faillite ? (2)

Ce que cache la Loi Sapin 2 :

Ce texte est supposé renforcer la lutte anti-corruption. En réalité elle est surtout destinée à renforcer le contrôle de l'État sur les mouvements de capitaux de façon pouvoir se les approprier le moment venu.

Dans cette optique de tondre l'épargnant elle renforce les pouvoirs du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) sur l'assurance qui permettra au HCSF de bloquer les remboursements et avances.

On avait critiqué les Hedge Funds lors de la crise de 2008 quand certains avaient institué des "gates" interdisant les rédemptions. Il s'agit de la même chose. Lorsque les taux à long terme vont remonter, et que les obligations qui constituent 80% du portefeuille des fonds en Euros, s'effondreront, les assureurs ne pourront évidemment plus rembourser le capital qu'ils ont garanti puisqu'ils n'ont que peu de "hedge" (arbitrage) qui les protège contre une hausse des taux. Il faudra donc empêcher les assurés de récupérer leur argent.

L' État n'a d'autre choix que de s'en mêler parce qu'en cas de "run", de ruée vers la sortie, les compagnies d'assurance seront obligées de liquider leurs obligations amplifiant la hausse des taux ... des emprunts d'État, aggravant ainsi la charge du service de la dette.

En général bloquer les rédemptions ne fait qu'accélérer la panique, donc la Loi Sapin ne devrait rien empêcher.

Jean Jacques Chénier 01/10/2016